L’art du Zellige

Zellige (arabe: الزليج, également zelige ou zellij) est une mosaïque dont les éléments, appelés « tesselles », sont des morceaux de carreaux de faïence colorés. Ces morceaux de terre cuite émaillée sont découpés un à un et assemblés sur un lit de mortier pour former un assemblage géométrique.

Medersa Ben Youssef à Marrakech (XVIe siècle)

L’HISTOIRE DU ZELLIGE

L’art des zelliges est apparu au Maroc vers le Xe siècle après J-C. Il s’agissait à l’origine d’imiter les mosaïques romaines dont subsistent de nombreux vestiges en Afrique du Nord, non pas en assemblant des morceaux de marbres polis, mais des fragments de carreaux de faïence colorés.

C’est à ses imperfections que l’on reconnaît le vrai zellige. Ce carreau de céramique dont le nom signifie « petite pierre polie » est fabriqué à la main à partir d’argile claire extraite près de Fès, au Maroc. Issu d’un artisanat séculaire, il est façonné, séché et cuit au four. Le biscuit est ensuite recouvert de poudre d’émail, avant d’être à nouveau mis à cuire. Une découpe par un artisan talentueux lui donne sa forme définitive.

Version arabo-andalouse de la mosaïque romaine et byzantine, le zellige sert depuis le Xème siècle à habiller les fontaines, les murs et parfois les sols. Proposé auparavant dans les tons bruns, les couleurs des zelliges se diversifient avec l’apparition du bleu, du vert et du jaune, suivi du rouge au XVIIe siècle.

Le fond blanc est obtenu en enduisant les pierres cuites avec du calcine et du sable silicieux en suspension dans l’eau. Pour un blanc plus pur, le taux d’étain est augmenté. Le brun est obtenu au moyen de minerais de fer oligiste et manganèse, le jaune est issu de minerais de fer de la limonite ou avec de la stibine. Le vert est le résultat de à l’émail blanc de l’oxyde de cuivre à partir des débris de cuivre rouge. Le rouge et l’orange sont des pigments de synthèse.

Les motifs sont composés de formes géométriques : carrés, losanges, triangles, étoiles, croix, et autres polygones, sont combinés selon des schémas très mathématiques qui s’entrecroisent et se répètent à l’infini.

Selon sa forme et sa taille, sa pose requiert une dextérité particulière. Synonyme de luxe, son brillant et les petites irrégularités de sa surface et de sa teinte font son caractère.

Carreau Zellige Solid Bejmat – Marrakech Design

FABRICATION

On fabrique le zellige à partir d’argile de la région de Fès au Maroc où elle est présente en grande quantité. Lorsqu’on l’a extraite, cette argile est déposée dans un moule puis elle est calibrée pour former les carreaux avec une épaisseur de 2cm environ. Les Zelliges sont ensuite séchés, cuits une première fois et trempés dans un bain pour les émailler. C’est cette étape qui donne les couleurs aux carreaux.
La particularité du Zellige est sa surface irrégulière, ce qui le rend plus vivant. Ces irrégularités sont la preuve d’une fabrication artisanale entièrement réalisée à la main. Chaque carreau est donc unique et demeure le fruit d’un travail minutieux réunissant patience et précision.

L’art du Zellige

UTILISATION

Si le zellige semble au premier abord fragile et précieux, il se prête en réalité à beaucoup d’utilisations. Contrairement aux idées reçues, il ne craint pas une application au sol car il est suffisamment résistant. Il peut malgré tout « être glissant en raison de son aspect émaillé et sans joints ». Pour une utilisation optimale sur le sol, il est recommandé d’opter pour une « composition à motifs, car, dans ce cas, il y a davantage de joints, donc naturellement plus de propriété antidérapante ».

Sa résistance à la chaleur permet au zellige d’investir la crédence de cuisine, ou encore le bord d’une cheminée. Entrée, salle de bains, cuisine, toutes ces pièces ont la possibilité d’afficher sans détour la petite céramique marocaine.  

LA POSE DES ZELLIGES

1 – Préparation du support
Assurez vous que les supports sont sains et propres, sans irrégularités. Pour les parties en contact avec l’eau (douches, bassins, …) il est nécessaire de rendre la surface étanche avant la pose des zelliges.

2 – Préparation des zelliges
Carreaux en vrac : Avant la pose, immerger les carreaux dans de l’eau quelques minutes et laisser les sécher 15mn. Panneaux pré-assemblés : pulvériser de l’eau à l’arrière du panneau pour ralentir la
prise de colle.

3 – Installation Bord à Bord
Pas de croisillon ! Tous nos zelliges doivent être placés bord à bord avec un minimum de joint pour obtenir une surface uniforme et authentique après jointage.

4 – Double encollage
A cause de l’épaisseur non calibrée, nous recommandons de double encoller le support et l’arrière des carreaux pour assurer une épaisseur de colle de 10mm entre le panneau et l’arrière du carreau.

5 – Jointage
Appliquer un mortier de jointement très liquide sur l’ensemble de la surface pour remplir tous les joints. Après le jointage, nettoyer les carreaux avec précaution pour éliminer les traces de ciment

ENTRETIEN

Les zelliges émaillés ne requièrent aucune précaution. Les terres cuites naturelles doivent être protégées avec un hydrofuge-oléofuge type FILAFOB (Fila®). La pose en extérieur demande une installation et traitement spécifique.

Pour nettoyer les zelliges, nous vous recommandons du savon au PH neutre et de l’eau chaude ou le nettoyant régulier Aftercare cleaner ainsi que le nettoyant intensif Stone & Tile Intensive Cleaner .

Retrouvez notre sélection

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.