Exposition : Costumer le pouvoir

Entrez dans la garde-robe des rois.

Costume pour Judith d'après Daniel OgierCostume pour Judith dans Le Château de Barbe Bleue, Opéra National de Bordeaux

Du 26 janvier au 20 mai, le Centre National du Costume de Scène (CNCS) de Moulins vous invite à entrer dans l’univers des détenteurs du pouvoir.
Des dieux de l’Olympe aux rois de droit divin, du sabre au goupillon, de la République aux dictatures.

L’exposition « Costumer le pouvoir » vous entraîne dans les représentations du pouvoir, de la plus réaliste, inspirée des véritables costumes d’époque, à la plus fantasmagorique.

Les courtisans RigolettoCostume comtesse Dame de PiqueCostume pour La Comtesse d’après Anna Maria Heinrich pour La Dame de Pique, Opéra de Lyon

Le pouvoir du sacré, l’Empire, l’Ancien Régime en déliquescence, le faste de la cour avec courtisans et bouffons, la puissance du monarque absolu, les crises historiques et religieuses et bien sûr la guerre ; l’exposition vous plonge dans un parcours historique spectaculaire. Le pouvoir parodié ou encore  le rêve du pouvoir dans l’imaginaire et le futur sont là pour parfaire l’étendue des possibles concernant la représentation du pouvoir.

Boris GodounovCostume pour Boris Godounov d’après Daniel Ogier, Théâtre du Capitole de Toulouse
Costume Octavie Couronnement PoppéeCostume pour Octavie d’après José Varona pour Le Couronnement de Poppée, Palais Garnier

Les tissus d’or, brocarts, broderies d’argent, velours satinés, pierres et perles sont là pour magnifier les personnages. Armes, armures, accessoires et bijoux donnent un peu plus de splendeur à ces costumes.

Couronne Dame de PiqueCouronne de Catherine de Russie avec strass Swarovski, pour La Dame de Pique, Opéra de Lyon

La recherche frénétique des tissus au mètre adaptés à la création textile désirée, reproduction des soieries d’époque ou l’inventivité débridée, rien n’est trop beau pour costumer le pouvoir.




Velours satinés, étoffes précieuses, diamants sertis et bien d’autres tissus et accessoires donnent de la splendeur à ces costumes, et permettent aux acteurs d’incarner la majesté.

MedeaCostume d’une figurant d’après Yannis Kokkos pour Medea, Théâtre du Capitole à Toulouse

Voyagez dans les coulisses du pouvoir à travers le temps, de l’Antiquité au temps présent, en passant par les plus remarquables figures historiques, cette nouvelle exposition du CNCS est des plus réussies.

Don CarlosCostume de Philippe II d’après Daniel Ogier pour Don Carlos, Opéra national de Bordeaux

L’exposition s’intéresse aux représentations du pouvoir et ses différentes mises en scène.
Le CNCS présente ainsi près de 130 costumes de spectacles issus de sa prestigieuse collection, de la Bibliothèque national de France, de la Comédie-Française, du Musée Gaumont, de l’Opéra de Bordeaux ou encore de la Cinémathèque Française.

Du cinéma à l’opéra en passant par le théâtre, aucune exposition n’avait jusqu’ici mis autant en valeur le travail scénographique des costumiers pour représenter le pouvoir dans toute sa majesté, sa puissance et sa grandeur. C’est d’ailleurs la première fois que le CNCS présente aussi des costumes issus du cinéma.

VatelUma Thurman dans Vatel en 1999

Le CNCS vous invite à découvrir les costumes des plus grandes personnalités historiques : Jeanne d’Arc, Louis XIV, Marguerite de Valois, Boris Godounov, Don Carlos et bien d’autres figures célèbres. Si l’imaginaire collectif leur donne une forme, les costumiers leur donnent de l’étoffe et font revivre ces personnages.

Boris GodounovBoris Godounov en scène au Théâtre du Capitole à Toulouse

On retrouvera les costumes issus de films et téléfilms historiques tels que L’Assassinat du duc de Guise de 1908 et Marie Walewska en 1937 avec la belle Greta Garbo, et les nombreux films de cape et d’épée qui connurent un succès croissant jusque dans les années 60, mais aussi des regards plus contemporains avec Jeanne d’Arc de Luc Besson, La reine Margot de Patrice Chéreau ou Vatel de Roland Joffé.

Les costumes de ces films contemporains sont signés Moidele Bickel, Jean-Paul Gaultier, Aline Bonetto, Christian Gasc, Madeline Lemaire, Catherine Leterrier, Cartine Sarfati ou encore Yvonne Sassinot de Nesle.

Reine Lac des CygnesCostume pour La Reine d’après Tomio Mohri pour Le Lac des Cygnes, Palais Garnier

L’opéra n’est pas en reste. Ce haut lieu de pouvoir et du pouvoir est aussi mis en valeur, grâce à des comparaisons de plusieurs œuvres symboliques brillamment mises en scène, à l’exemple du Don Carlos de Verdi, de Boris Godounov de Moussorgski et Le Couronnement de Poppée de Monteverdi.

Princesse Eboli Don CarlosCostume pour La Princesse Eboli dans Don Carlos, Opéra national de Bordeaux
Prince Chouisky GodounovCostume d’après Daniel Ogier pour Le Prince Chouisky dans Boris Godounov, Opéral national de Bordeaux

L’un des intérêts de cette exposition est cette mise en abyme de l’univers du cinéma face à celui de l’opéra. Certains spectacles sont présentés directement en miroir d’œuvres cinématographiques, ce qui permet de comparer les approches de ces deux Arts à la fois proches et très différents. De la cruauté du pouvoir à sa magnanimité, du ridicule à la majesté, chaque vitrine retrace un univers, une forme de pouvoir, un choix de représentation : traditionnel ou original, solennel ou parodique, minimaliste ou fastueux.

Cybele AtysAinsi, la cour toute de noir vêtu d’Atys répond au jeune et très coloré Louis XIV de Vatel.

Les vitrines sur le pouvoir parodié et le rêve du pouvoir offrent des univers plus originaux, parfois très ambitieux, parfois humoristiques.

Astérix et Obélix! Salomé, Le Cinquième Élément, ou Le Balcon de J. Genêt sont les exemples parfaits de ce pouvoir parodié tournant au burlesque.

Irma La ReineCostumes pour Louis XIV et Irma La Reine d’après Jean-Pierre Vergier dans Le Balcon, Comédie-Française
Police 5eme ElementLes policiers dans Le Cinquième Élément de Luc Besson en 1996

Histoire et fantasy se conjuguent aussi avec brio, donnant alors le champs libre aux metteurs en scène et aux costumiers pour  créer la représentation idéale du pouvoir. C’est ainsi que l’on retrouve un accord parfait des 2 thématiques au sein des opéras Le Roi d’Ys et Robert le Diable, ainsi que du légendaire L’Atlantide au cinéma.

Ces costumes sont signés Gérard Audier, Patrice Cauchetier, Bernard Daydé, Jacques Dupont, Pet Halmen, Anna Maria Heinrich, Iannis Kokkos, Florica Malureanu, Tomio Mohri, Daniel Ogier etc.

L’exposition vous entraine à travers plusieurs espaces à thèmes. Photographies, plateaux de tournages, maquettes, documents, reproductions, armes, accessoires et extraits de films vous plongent dans l’univers du pouvoir.

scénographie Costumer le pouvoirImage de synthèse de la scénographie de l’exposition.

Le CNCS est le premier musée au monde dédié aux costumes et décors de scène. Ouvert à Moulins en Auvergne en 2006, il oeuvre à donner une seconde vie à ces éléments artistiques qui font l’âme du monde du spectacle.

L’exposition est ouverte tous les jours de 10h à 18h du 26 janvier au 20 mai.

Plus d’informations sur http://www.cncs.fr/

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.