L’étoffe des topos

Pour le premier article de cette rubrique, comment résister au plaisir de vous rediriger vers ce blog érudit.
Des pays, des régions ou des villes ont donné leur nom à des étoffes ou des tissus. Ce que l’on appelle une antonomase, le nom propre devenant nom commun et pouvant perdre ainsi sa majuscule.
Entre les origines de la cretonne (toile de coton de Créton, village de l’Eure), du calicot (toile de coton de Calicut, ville indienne de la côte de Malabar), voici un exemple de ce que vous pourrez y lire :

« le nom de mousseline est supposé provenir de la ville de Mossoul : son nom arabe Mossoul ou Al-Moussel vient d’un ancien pont de bateaux sur le Tigre et provient du verbe arabe wasala signifiant « relier ». De Mossoul dérive le nom de mousseline, d’abord une étoffe fine et transparente originaire de cette ville puis, par analogie, une purée très légère. » ….




lien vers l’article complet
http://vousvoyezletopo.blog.lemonde.fr/2010/02/04/letoffe-des-topos/

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.